Et la magie du rêve ne s'est pas arrêtée là.

Après une heure de route (car oui, cette fois ce fut la route), nous découvrîmes la maison qui devrait nous abriter trois nuits durant, hantée par l'esprit bienveillant des arbres.

Vous remarquerez sur la droite le rhododendron géant, magnifique.

21

Au fil de ces trois jours, j'ai parcouru cet endroit de long en large, armée de mon appareil photo, et je repense à cette phrase d'Erri de Luca lue sur un blog ami 

Aujourd’hui je racle l’assiette de l’horizon jusqu’à la dernière lumière. 

car c'est cela même, le désir de s'imprégner de toute la beauté d'un lieu en s'accoudant au temps qui passe jusqu'au rideau de la nuit,  avec la volonté de ne pas en perdre une miette, comme si aujourd'hui et ici-même était l'essentiel à garder pour toujours...

73

26

IMG_2183