12 mars 2014

Le face à face - Lucienne Desnoues

Toute droite, la violette,Avec ses oreilles de faon,Écoute le chant triomphantDe la source qui la reflète. Ah ! Quelle passion me pousseA saisir ce gibier subtil,Ce frais petit fauve d’avril,Entre mon index et mon pouce ? Je te hausserai vers la nueEt je renverserai le frontEt face-à-face nous serons,Moi le géant, toi la menue. Si claire figure foncée,Lueur montant du fond du noir,Mon espoir et mon désespoir,L’infini dans une pincée, Fleur-enfant, très ancien sourire,Éternel museau d’un instant,Qu’avons-nous donc tous les... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 23:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 février 2014

Jean Richepin - Les oiseaux de passage

  "Elle ne sentit pas lui courir sous la plumeDe ces grands souffles fous qu'on a dans le sommeil,pour aller voir la nuit comment le ciel s'allumeEt mourir au matin sur le coeur du soleil."       Sans doute connaissez-vous la chanson de Georges Brassens, vous savez, qui commence comme ça  Ô vie heureuse des bourgeoisQu'avril bourgeonneOu que décembre gèle,Ils sont fiers et contentsCe pigeon est aimé,Trois jours par sa pigeonneÇa lui suffit il saitQue l'amour n'a qu'un temps Mais connaissez-vous la... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 22:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2014

Georges-Emmanuel Clancier - Vocabulaire

  Quand je dis myrtille c'est l'ombre odorante des amours Quand je dis collines le langage oublié de l'enfance Quand je dis bleu le double regard de mon sang De mon nom qui colore hier aux couleurs de demain. Quand je dis noisette je vois Juliette et ses dix ans Mais le cœur connaît-il des raisons pour rêver ? Je vois encore une bergère de dix ans Au fond des prés, il y a longtemps, la vieille femme Que je vénère comme la vie et qui garde ses morts Doucement telles autrefois ses peureuses brebis. Quand je dis couleuvre... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 18:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 décembre 2013

En hiver - Emile Verhaeren

  En hiver   La neige blanche essaime au loin ses duvets blancs, Et met, au bord des toits et des chaumes branlants, Des coussinets de laine irisés de lumières. Passent dans les champs nus les plaintes coutumières, A travers le désert des silences dolents, Où de grands corbeaux lourds abattent leurs vols lents Et s’en viennent de faim rôder près des chaumières. Mais depuis que le ciel de gris s’était couvert, Dans la ferme riait une gaieté d’hiver, On s’assemblait en rond autour du foyer rouge, Et l’amour... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,