10 décembre 2015

Un sage prit la parole...

    "Un sage prit la parole et dit : "Ecoutez cette histoire véridique. Un groupe d'aborigènes australiens s'avançait un jour dans un paysage aride, en compagnie d'un ethnologue. Celui-ci, qui notait soigneusement tous leurs faits et gestes, remarqua que de temps en temps le goupe, composé d'hommes et de femmes, s'arrêtait un moment plus ou moins long. Ils ne s'arrêtaient ni pour manger, ni pour regarder quelque chose, ni pour s'asseoir ou se reposer. Simplement ils s'arrêtaient. L'ethnologue, après deux ou trois arrêts,... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 18:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 décembre 2015

Nos blessures

  Comme il est difficile de mettre des mots sur nos blessures. Je voudrais tant pouvoir essuyer mes larmes, pouvoir me dire  plus jamais tant de violence gratuite, ce n'est pas possible, c'est trop, trop insensé !  mais la réalité abominable, parce qu'elle est aujourd'hui chez nous, m'empêche cette fois de détourner les yeux. Je cherche autour de moi les images qui font du bien, celles qui donnent un peu d'espoir, font comme un pauvre baume sur la douleur. Ces foules de tous âges, toutes couleurs, toutes conditions... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 10:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 novembre 2015

Oui, je sais...

    Oui je sais quela réalité a des dentspour mordreque s'il gèle il fait froidet que un et un font deux je sais je saisqu'une main levéen'arrête pas le ventet qu'on ne désarme pasd'un sourirel'homme de guerre mais je continuerai à croireà tout ce que j'ai aiméà chérir l'impossiblebuvant à la coupe du poèmeune lumière sans preuves car il faut être très jeuneavoir choisi un songeet s'y tenircomme à sa fleur tient la tige contre toute raison Jean-Pierre SiméonPoème extrait de "Ici" -  2009
Posté par Kgire à 23:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 septembre 2015

Regagner l'été

  Je sais bien que ce n'est pas le printemps qui se prépare aujourd'hui, midi du 17 septembre, mais l'excitation alentours est palpable. Centaines de boules de plumes pas plus lourdes que 3 pommes 3 pailles rassemblées sur 3 fils, et ça vire, et ça vole, et ça trisse. Des vives et des calmes. Des vieilles et des jeunes. Avec grand voyage en vue vers l'été.     Pour moi, c'est le petit bonheur du jour car il y avait bien  des années que je n'avais plus assisté à ce spectacle. C'est qu'elles sont de... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 12:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
03 septembre 2015

D'Esope aux Cowboys

    Rouler. Rouler c'est aussi, comme un autre, un moment des vacances, un entre-deux-temps, un moment suspendu entre ici et là-bas, où l'espace ne vaut rien tant les images défilent sans que l'on puisse les capter. Alors il y a le son. Les conversations, les émissions radio, la musique. Ce qu'il me reste de ce dernier long trajet c'est ce refrain, "Tomber, tomber, pour se relever..." c'est une sympathique découverte pour moi, une incursion (une excursion ?) dans l'univers sonore de l'un des nôtres :    Il... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 22:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
02 septembre 2015

Ce jour-là

  "Et ce que je vis de plus beau ce jour-là, ce fut un troupeau de brebis que l'on ramenait à l'étable. Leurs petits pieds pressés faisaient le grésillement d'une averse, le soleil se couchait au désert et elles soulevaient de la poussière." - André Gide - Les nourritures terrestres Mes brebis étaient des chèvres, le soleil avait tout bonnement oublié de se lever, mon espace n'avait rien de désertique mais  ce que je vis de plus beau ce jour-là, ce fut un troupeau de chèvres patrouillant dans la montagne. Leurs petits... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juin 2015

C'était magnifique

...cette phrase que sa soeur a prononcé, "C'était magnifique", est-ce qu'elle pourrait la dire, elle ? Qu'est-ce qui a été magnifique dans sa vie à elle ? Est-ce que Nine a vécu davantage qu'elle ? Elle pense à cela le long de la Grand-Rue jusqu'à ce qu'elle parvienne au Champ-de-Mars et trouve un taxi, et la phrase de Nine l'accompagne à chaque flaque de boue et d'immondice qu'elle enjambe, à chaque corps qui la bouscule, "Cétait magnifique..." cette phrase qui lui semble interdite à elle, cette phrase qui a permis à Nine, la soeur... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 15:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2015

Voyage au Sud de l'Angleterre, les incontournables - 3 -

  J'ai aimé : Les cathédrales, car qui dit Hampshire dit superbes cathédrales, comme celle de Winchester, réputée pour avoir la plus longue nef et la plus grande longueur de toutes les cathédrales gothiques d'Europe.  mais ce qui m'a le plus touché, dans la cathédrale de Winchester, c'est    cette statue en hommage au scaphandrier William Walker : "la cathédrale menaçait de totalement s'effondrer. Les fondations des murs Est et Sud étaient inondées, elles ont été renforcées par un plongeur,... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 22:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 mai 2015

Voyage au sud de l'Angleterre - 2 -

Et la magie du rêve ne s'est pas arrêtée là. Après une heure de route (car oui, cette fois ce fut la route), nous découvrîmes la maison qui devrait nous abriter trois nuits durant, hantée par l'esprit bienveillant des arbres. Vous remarquerez sur la droite le rhododendron géant, magnifique. Au fil de ces trois jours, j'ai parcouru cet endroit de long en large, armée de mon appareil photo, et je repense à cette phrase d'Erri de Luca lue sur un blog ami  “Aujourd’hui je racle l’assiette de l’horizon jusqu’à la dernière... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 15:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 mai 2015

Voyage dans le Sud...

... de l'Angleterre ! "Chemin : bande de terre sur laquelle on marche à pied. La route se distingue du chemin non seulement parce qu'on la parcourt en voiture, mais en ce qu'elle est une simple ligne reliant un point à un autre. La route n'a par elle-même aucun sens ; seuls en ont un les deux points qu'elle relie. Le chemin est un hommage à l'espace. Chaque tronçon du chemin est en lui-même doté d'un sens et nous invite à la halte. La route est une triomphale dévalorisation de l'espace, qui aujourd'hui n'est plus rien d'autre... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]