29 mars 2015

Ce bruit de portes...

  Ce bruit de portes ma mémoireComme on s'y fait de vivre mal.Que ce soit l'orgue d'une foireOu la fleur de tulle d'un bal. C'est longtemps avant qu'on ne parte,Avant que l'aube n'ait changéLe bleu du ciel sur une carteQue l'on devient cet étranger, Que l'on regarde son visageComme pour la dernière foisEt que l'on devine son âgeAux déchirures d'une voix. Mémoire avec toutes ces chosesQue l'on sait bien qu'on laissera,Ce mal de vivre qui reposeSi près du coeur s'y brisera. Que ce soit l'orgue d'une foireOu la fleur de tulle... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 09:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mars 2015

Au bord du quai

Et qu’importe d’où sont venus ceux qui s’en vont,S’ils entendent toujours un cri profondAu carrefour des doutes !Mon corps est lourd, mon corps est las,Je veux rester, je ne peux pas ; L'âpre univers est un tissu de routesTramé de vent et de lumière ;Mieux vaut partir, sans aboutir,Que de s’asseoir, même vainqueur, le soir,Devant son oeuvre coutumière,Avec, en son coeur morne, une vieQui cesse de bondir au-delà de la vie.                             ... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mars 2015

Premier printemps

  Tu avais deux ans. Je me souviens de toi, en ces années-là, comme en mes années les plus belles. Je t'avais à chaque heure de mes jours, petit homme à mes côtés. Ton oeil aux choses s'ouvrait, tout était comme au premier printemps du monde : Eclatant de lumière, de couleurs et d'odeurs. Petits bourgeons collants, Jonquilles dans la brise et senteurs mimosales. Du vert, du jaune,du rouge. Et du jaune et du rouge et du vert encore et toujours... Tu voyais tout pour la première fois, et moi je le découvrais avec toi. Je m'en... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 22:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 mars 2015

Funambule

    Funambule, tu cherches le juste point d'équilibre entre raideur et souplesse pour poser un pied puis l'autre parfois tu l'as ou tu crois l'avoir, cette Stabilité, Mais il suffit d'un rien, d'une brise à peine moins légère que l'air que tu respires et tout est à reprendre d'abord ton souffle et compter un deux trois quatre relâcher retendre et repartir ça me fait penser à la difficulté d'être parent où toujours tu oscilles entre autorité et douceur Entre Amener mais laisser le plus d'Air possible autour... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 21:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
21 février 2015

Une déclaration

  "Ce que j'aime en toi c'est ton manque total d'énergie. La plupart des femmes sont à la recherche d'hommes entreprenants, sans faille apparente, des décisionnaires efficaces, qui, sans être forcément brillants, savent immédiatement choisir entre deux voies -des types rassurants, en somme. Ce genre d'hommes me barbe. Toi, tu n'es pas du tout rassurant. Tu n'affirmes rien haut et fort, tu renvoies à tous l'image de ta propre indécision -et de la leur, tout aussi fondamentale. Tu me fait penser au curé de Bernanos, ou au prince... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 19:35 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
06 février 2015

Ta part de nuage

  Duvet blanc Corps ouaté :C’est la neige, Part du nuage,Que tu tiensEn tes mainsTranspercées.Tu voudrais Pour toujoursLa tenirLa garder, Rien à faire ! La sauvage,La givrée,Elle mordDe ses dentsDans ta chairPerforée ;Au travers De tes doigtsElle ne faitQue couler, Tu ne peuxVraiment pasL'empêcherDe courirDe s'enfuirDe filer...  
Posté par Kgire à 14:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

10 janvier 2015

Dit de la force de l'amour

Entre tous mes tourments entre la mort et moiEntre mon désespoir et la raison de vivreIl y a l’injustice et ce malheur des hommesQue je ne peux admettre il y a ma colère Il y a les maquis couleur de sang d’EspagneIl y a les maquis couleur du ciel de GrèceLe pain le sang le ciel et le droit à l’espoirPour tous les innocents qui haïssent le mal La lumière toujours est tout près de s’éteindreLa vie toujours s’apprête à devenir fumierMais le printemps renaît qui n’en a pas finiUn bourgeon sort du noir et la chaleur s’installe Et la... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 17:46 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
05 janvier 2015

Moon Hir

Lorsque j'ai un peu de temps je descends dans les archives, je sors des vieux tiroirs les articles de mon ancien blog, les dépousière, les restaure et les reclasse ici, en principe ils sont rangés avant décembre 2013. Mais je tiens là un de mes bébés favoris, alors nulle envie de l'enfouir !    Moon Hir (à mon ami M.K.)   Quand j'ai le blues Quand rien ne va Moi Je vais chez Moon Hir Je cogne mes trois petits coups D'oiselle Miss Pivert à la porte grise Et toc et toc toc toc Je rentre sans attendre car Moon Hir... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 07:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
01 janvier 2015

Bonne année !

  Ami-e d'hier, ami-e de longue date, ou visiteur du jour, Je te souhaite une bonne année  Un oeil toujours neuf  sur la beauté du jour De belles surprises Bien des découvertes Des amours partagés  Une année à construire au plus près de tes rêves...       Bonne année à toutes les choses,Au monde, à la mer, aux forêts.Bonne année à toutes les rosesQue l’hiver prépare en secret.Bonne année à tous ceux qui m’aimentEt qui m’entendent ici-bas.Et bonne année aussi, quand même,À tous ceux qui ne... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 07:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
29 décembre 2014

Décembre

  Je voudrais l’œil de mes cinq ans et Rire le bonheur des rideaux de lumière dans la ville à minuit Je voudrais la main de mes cinq ans et  Sortir Jésus de la crèche lui montrer le sapin le givre sur les roses Je voudrais le sérieux de mes cinq ans pour croire que tout sera demain possible, que l'Or viendra du ciel combler le cœur des hommes comme du sable très fin qui brilleSe glisse partout pour ne plus laisser un seul interstice vacant où germerait la petite bulle noire qui fait tout partir en vrille    ... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 11:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]