05 janvier 2018

Déchire ces ombres enfin... Philippe Jaccottet

    Déchire ces ombres enfin comme chiffons, Vêtu de loques, faux mendiant, coureur de linceuls : Singer la mort à distance est vergogne, Avoir peur quand il y aura lieu suffit.  A présent, Habille-toi d’une fourrure de soleil et sors Comme un chasseur contre le vent, franchis Comme une eau fraîche et rapide ta vie.   Si tu avais moins peur, Tu ne ferais plus d’ombre sur tes pas.   Philippe Jaccottet - A la lumière d'hiver    
Posté par Kgire à 11:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 juin 2016

Le locataire - Philippe Jaccottet

  Régulièrement je lis Philippe Jaccottet. Il sait si bien dire les choses comme je les sens moi aussi. Des choses qui sont la merveille qu'est la terre, avec ses herbes et son ciel, les oiseaux, et puis nous qui sommes là, si improbables, si fragiles...   "Nous habitons une maison légère haut dans les airs, le vent et la lumière la cloisonnent en se croisant, parfois tout est si clair que nous en oublions les ans, nous volons dans un ciel à chaque porte plus ouvert. Les arbres sont en bas, l'herbe... [Lire la suite]
Posté par Kgire à 10:31 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,